La campagne du « mois de la littératie financière » cherche à aider les milléniaux canadiens à résoudre leurs plaintes liées à l’assurance de personnes | OLHI - Free, impartial help with your life & health insurance complaints

OLHI OLHI – Free, impartial help with your life & health insurance complaints

La campagne du « mois de la littératie financière » cherche à aider les milléniaux canadiens à résoudre leurs plaintes liées à l’assurance de personnes

POUR PUBLICATION IMMÉDIATE (Québec, le 3 novembre 2021) – Le fils de Geneviève D. souffre de paralysie cérébrale et son médecin lui a recommandé un traitement pour l’aider à prendre en charge sa maladie. La compagnie d’assurance lui indique que ce traitement n’est pas couvert par la police. Geneviève s’est adressée à l’Ombudsman des assurances de personnes (OAP) pour obtenir de l’aide et accéder à nos services publics gratuits. Après discussions avec elle et son assureur et analyse de son dossier, une solution a été proposée. Son assureur a finalement offert un montant afin de payer son traitement.

« L’histoire de Geneviève est précisément la raison d’être de l’OAP : aider les Canadiens et leurs compagnies d’assurance à résoudre leurs plaintes grâce à un mode alternatif de résolution de conflits », a déclaré Dre Janice Mackinnon, présidente du conseil d’administration de l’OAP. « Nous avons pensé nécessaire de mieux faire connaître aux Canadiens les services de l’OAP et le soutien que nous pouvons leur apporter s’ils ne sont pas satisfaits de la décision finale de leur compagnie d’assurance concernant une plainte relative à une assurance de personnes. »

C’est la raison pour laquelle l’OAP lance cette année une campagne nationale d’éducation publique axée sur les milléniaux canadiens à l’occasion du « mois de la littératie financière ».

« Nous estimons que des consommateurs informés prennent de meilleures décisions », a déclaré Stéphanie Robillard, première ombudsman adjointe par intérim. « Sensibiliser les milléniaux à l’OAP leur permettra de savoir que l’OAP est là pour eux s’ils ont un jour une plainte concernant leur assurance maladie complémentaire, assurance soins dentaires, assurance invalidité ou toute autre plainte relative à l’assurance de personnes. »

La campagne informera les milléniaux des activités de l’OAP et leur fera savoir quand demander de l’aide à l’Ombudsman. Elle se déroulera pendant tout le mois de novembre et s’appuiera sur le marketing numérique, les médias sociaux et les relations avec les médias pour sensibiliser les Canadiens âgés de 40 ans et moins.

« Si vous venez de terminer l’université et que vous avez obtenu votre premier emploi avec de vrais avantages sociaux, si vous avez fondé une famille et souscrit une police d’assurance vie, ou si vous avez ouvert une nouvelle entreprise et souscrit une assurance contre la perte d’emploi, nous souhaitons vous informer de notre service public gratuit avant que vous n’en ayez besoin », a déclaré Glenn O’Farrell, PDG et ombudsman. « Chaque jour, les compagnies d’assurance de personnes traitent des milliers de demandes d’indemnisation en faveur des consommateurs, mais si vous avez un souci, l’OAP peut vous aider. »

À propos de l’OAP

L’Ombudsman des assurances de personnes est un service public gratuit, bilingue, indépendant et impartial de mode alternatif de résolution de conflits en assurance de personnes pour les consommateurs canadiens. 

En tant que service public de mode alternatif de résolution de conflits, l’OAP fournit des renseignements précis et accessibles en matière d’assurance de personnes.

Notre service public guide les consommateurs durant tout le processus de plaintes, répond à leurs questions et les aide à trouver les polices égarées ou les polices de proches décédés.

Le service public de l’OAP est :

Gratuit

Tout consommateur dont l’assureur est membre de l’OAP peut utiliser nos services. Quatre-vingt-dix-neuf pour cent des compagnies canadiennes d’assurance de personnes sont membres de l’OAP.

Impartial

Nous ne prenons ni le parti du consommateur ni celui de la compagnie d’assurance – nous étudions tous les faits de manière impartiale.

Indépendant

Nous sommes régis par un conseil d’administration composé en majorité de membres indépendants et supervisés par le Conseil canadien des responsables de la réglementation d’assurance (CCRRA).


Liens connexes :

L’Infographie de l’OAP

Processus de plaintes de l’OAP

• *L’histoire de Geneviève – Une étude de cas de l’OAP

*L’histoire de Geneviève est le récit réel d’une consommatrice d’assurance de personnes que l’OAP a aidé. Son nom et certains renseignements ont été modifiés pour protéger ses informations personnelles.

Katarina Dunham

Associée, Éducation publique et marketing numérique

416-777-9953, poste 103

[email protected]

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Ceux-ci ont pour but d’améliorer votre expérience utilisateur sur notre site en recueillant des statistiques de navigation et des renseignements sur vos habitudes.

Pour en savoir plus sur la Politique de confidentialité